Sur la piste du loup


En cette soirée d’hiver, un loup blanc pénètre de campement de Claypool. Son pelage hirsute et son profile amincie témoignent du long voyage qu’il a accomplie. Avançant d’un pas trainant, il se couche près du bâtiment des artisans. Un harnais de fortune maintient sur le dos de l’animal un cartouche de bois. Sauvage et quelque peu affolé, il ne laissera personne s’approcher de lui, sous peine de montrer les crocs et d’attaquer le cas échéant. Seul un Norn portant le tabard de la Grande Armée pourra suffisamment s’approcher pour subtiliser le cartouche. Le loup se sera vraiment calme qu’en présence d’Harald. Le rondin de bois contient la lettre suivante :

« Au membres du Haut Conseil et à toi Harald.

Puisse la mère louve porter ces mots jusqu’à vous. Je sais que mes frères s’inquiètent de mon absence, en voila la raison. Quelques jours après l’annonce de la mort du Chancelier Urlich Andersen, mon esprit totem m’est apparu. Il m’annonça un trouble comme jamais encore je n’en avais vécu. Ne pouvant ignorer ce signe, je décidais donc de suivre l’esprit sur le chemin de ma destinée. Je n’imaginais pas qu’elle me mènerait si loin, et surtout si longtemps. Voila des semaines, ou peut être des mois que je suis parti, le temps m’échappe ici. Je suis perdu au milieu des cimes séparant les Gorges Glacées de Flambecoeur. De sombres pouvoirs sont à l’œuvre et je me dois de percer ce mystère avant que l’irrémédiable ne se produise. Pour l’honneur de mon peuple et l’avenir de la Tyrie je ne peux renoncer. Le loup me guide chaque jour plus avant aux travers des montagnes encore jamais explorées. Je ne puis percevoir exactement ou je suis ni ou me mène l’esprit. Mais je ressens son malaise s’amplifier, je sais que je touche au but.

N’ayez crainte mes amis, je suis en vie et mon totem veille sur moi. Je ne puis cependant plus assumer mes responsabilités au près de vous. Mes intendants, à Doubléperon vous sont dévoués, et je sais que Moraziel Bloodshed pourra assurer mes charges. Je pense à vous, et la flamme du phénix réchauffe mon cœur dans ces contrées glaciales. Que les esprits veillent sur vous.

Falaise de hantedragerreForce, Honneur, Rassemblement

Mime Bergung

Sénéchal, Maître de la Forge, de la Grande Armée »

Series Navigation<< Fable
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Blogger
  • Email
  • Netvibes
  • RSS

Post navigation

Laisser un commentaire