Constélation du Bateleur


Le voyage interstellaire, un rêve ici possible. Après quelques négociations et artifices me voila enrôlé en tant que premier architecte sur le Nouvelle Aube. Mon objectif est de participer à la construction d’une nouvelle civilisation dans une galaxie inconnue. Pour cela j’ai entamé un long voyage à bord d’une véritable mégalopole volante. Après plusieurs années de voyages à la recherche d’une galaxie d’accueil, les alarmes du vaisseau se sont enfin enclenchées. La pyrogénisation de l’équipage est en cours. L’état majors sort de la stase, puis l’équipe médicale, le corps militaires et enfin l’ensemble des civils embarqués. Les scanners longues portés signalent que la galaxie proche est de toute petite taille et en forme de spirale à huit branches. D’après les relevés topographiques nous nous situons dans la constellation du Bateleur. Le Nouvelle Aube a identifié le système de Feadx comme cible d’accostage. Chaque module est alors détaché du cargo et ancré à la nouvelle planète. A notre arrivé, le module de production agricole est mis en marche. L’équipe scientifique entame ses recherches de terraformation et une navette est envoyée en éclaireur dans un système voisin.

Cycle 3 : l’éclaireur découvre le système de Kurhah qui parait très accueillant avec ses quatre planètes aux conditions presque terrestres. Une colonie est aussitôt envoyée pour s’y installer.

Cycle 13 : Les scientifiques ont découvert de l’hydromiel sur Kurhal, une source de nutrition jusqu’alors inconnue qui ouvre de nouvelles perspectives de développement. Un contingent est envoyé sur Kurhal II afin de prospecter pour de nouvelles nappes d’hydromiel. L’exploration galactique est relancée.

Cycle 18 : Nous avons découvert le système de Libra, lui aussi très propices. Nous mettons tous nos efforts dans la sélection d’un nouveau groupe de colons destiné à ce système. De plus, les généraux s’interessent de près à ces planètes car il semble que des voix de navigations pourraient être ouvertes et permettraient de se rapprocher du cœur de la galaxie.

Cycle 19 : Comme nous pouvions nous y attendre, notre flotte stationnée sur Libra vient de subir une attaque de pirates. Nous ne sommes bien sur pas les premiers à naviguer dans cette galaxie et l’arrivé de nos bâtiments flambant neufs attire les convoitises. Pour le moment nous n’avons subit aucune perte. Le système de Libra pourrait être un point stratégique du contrôle de ce secteur, L’état major se refuse à le céder au premier vagbon venu, nous nous devons de tenir nos positions.

Cycle 22 : Suite à une victoire à l’arrachée sur Libra, toujours lieu d’une lutte d’influance, nous décidons d’envoyer un vaisseau en renfort. Dans un même temps, de nouveux modules de recherches sont opérationnels sur Kurhal II.

Sophons

Cycles 30 : Les échauffourées continue à Libra, aujourd’hui c’est un éclaireur Sophons qui a attaqué notre flottes sur place. Il s’agit d’une race étrange de créatures grisâtres. Ils semblent très intelligents et technologiquement fort avancés. Espérons que notre intrusion sur leur territoire n’engendre pas trop de conflit. Les préparatifs sont enfin prêt et une colonie humaine part pour s’installé sur Libra.

Cycle 33 : Les Sophons ont intercepté et détruit le vaisseau de la colonie et tentent de prendre Libra. C’est une perte énorme pour nous, mais notre flotte une nouvelle fois renforcé parvint à tenir position. Suite à la perte de nombreuse vies dans les deux camps et voyant notre détermination, les sophons n’envoient non plus des vaisseaux de combat mais des émissaires pour conclure une accord. Au vu de l’avancé technologique de cette race, Il nous semble plus judicieux d’entamer des négotitions. En effet les Sophons sont tellement acaparés par leur soif de savoir qu’ils en néglige leur sociabilité. Etant ainsi de nature solitère, leur race a beacoup de mal à croitre. Nos deux peuples concluent alors une paix basée sur l’echange. Nous étudions leurs sciences physiques alors qu’eux s’initient à notre modèle de société.

Cycle 42 : Un nouveau vaisseau cargo vogue vers le système de Libra avec cette fois une solide escorte escorte. Ces planètes resterons un lieu privilégié frontière de civilisation, centre de formation et d’échanges culturels.

Fort des connaissances aquises et de nos nouveaux alliers, nous décidons de réactiver le Nouvelle Aube et de continuer notre périple initiatique. De nouveaux modules sont encastrés dans la ville volante, un équipage est constitué et une destination est entrée. Une fois le bâtiment manoeuvré et les moteurs lancés à pleines puissances, la cryogénistion des habitants est enclanchée. Ainsi la mégalpole vogue une nouvelles fois vers les confins de l’univers connu, emportant ses fantômes glacés vers une nouvelle aube.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Blogger
  • Email
  • Netvibes
  • RSS

Laisser un commentaire